Fouesnant Divers

Tempêtes sur les côtes finistériennes
  Phare mythique
Ar-Men
 - Construction
 
Vieux gréements à Pont-Aven - Fête la
"Belle Angèle"
Ile les "Moutons" Archipel des Glénan
Découvrez un album photos de superbes Canards 
Mandarin
 et Carolin

par Jean Caveng
Renouveau
Village de vacances
à Mousterlin

Album photos à voir
Sentier côtier de Beg-Meil à Fouesnant  
enfin accessible

Voir l'album photos
17 avril 2015
Démolition hôtel de la Plage à Beg-Meil en 2004
L'ouragan de 1987 à Fouesnant
Baignade des Otaries 28 décembre
2014 au Cap-Coz 
Les nouveaux billets de Jean-Yves Le Dréau  2014/2015
Chronique hebdo par 
Jean-Yves Le Dréau
Programme des Festivités à l'Archipel
 Magazines 
2013-2014-2015
Dossier de presse agrandissement de la mairie de Fouesnant
Les coordonnées 2013
Service Public
Programme à l'Archipel
Archipel des Glénan
Pardon 1 sept 2013
Ronds-points
2009 à 2016
 Patrimoine  religieux du canton fouesnantais
 
Plaidoyer pour les arbres 
L’arbre girafe de Fouesnant

Chroniques

Fouesnant en 1914
 Les Révoltes du papier timbré et des
Bonnets rouges
1675
Histoire des ardoisières bretonnes
Les légendes entre
mythe et réalité
Parcours de vies 
de
 1917 à nos jours
Portraits de fouesnantais
Souvenirs...souvenirs
par Maryvonne/Jean-Marie
2016 Annick Le Douget nous révèle dans son livre lescandale de la
poudre Baumol

Voir l'album photos lors de sa conférence

Annick LDouget 
Actualités 2013


Les articles du site

Fermer Antarctique

Fermer Aurores boréales

Fermer Dangers du nucléaire

Fermer Divers inclassables

Fermer Fouesnant en 2011

Fermer Fouesnant en 2012

Fermer Fouesnant en 2013

Fermer Fouesnant en 2014

Fermer Fouesnant en 2015

Fermer L'archipel : Centre...

Fermer Lavoirs de Pleuven

Fermer Papillons

Fermer Pardon grande Troménie

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Divers

puceDessins humoristiques
glanés ici ou là.

Humour 
drole humour heureux 56

Merci à tous ceux qui les ont  dessinés
puce Dates Fest-Noz

puceTable de multiplications facile

puceLes grains de sel du Télégramme

puceLes dessins de Nono

 

La Forêt-Fouesnant

Découvrez ce Village pittoresque

Marina de Port-la-Forêt : désenvasement 2013
puce
Horaires des marées
et Météo en direct

de Port-la-Forêt   

Spectacles et Animations année 2018
 sur le site de
l'Office du Tourisme

Grains de sel : Tweets sans frontières - mai-juin 2013 (6 art)

Sortant à peine d'une semaine épuisante, on va maintenant mettre le cap sur la


Fête de la Bretagne (du 16 au 26 mai).

null

 Elle a failli coïncider avec une nouvelle que beaucoup de Bretons attendaient : l'extension .bzh vient d'être accordée pour les adresses internet. Une première régionale française, annoncée vendredi à Los Angeles, siège de l'agence postale internet planétaire. Mais la capitale va aussi en bénéficier puisque .paris entre également sur le net pour remplacer des suffixes comme .com ou .org. Pas de quoi révolutionner la planète mais la nouvelle était attendue depuis dix ans, y compris par des entreprises qui veulent marquer leur identité sur internet, dans le prolongement du succès de Produit en Bretagne.
Les Bretons et les Parisiens vont d'ailleurs avoir l'occasion de célébrer cet événement simultané dans la capitale,
où la Fête de la
Bretagne a déjà pris ses quartiers au Jardin d'acclimatation. L'affiche de ce rendez-vous est
d'un ringardisme confondant (tous les clichés y sont !) mais le site est, lui, tout à fait approprié.
Car, généralement, quand les Parisiens parlent de la
Bretagne, c'est pour évoquer son climat.
Choisir le Jardin d'acclimatation était donc on ne peut plus judicieux.
Mais avec cette extension de leurs adresses, les Bretons
.bzh et les Titis.paris
auront au moins un autre sujet de conversation.

Pâques au balcon

Les Parisiens vont également découvrir, jeudi, l'Ile de Pâques bretonne avec une présentation de La Vallée des Saints de Carnoët (22), où les statues monumentales des saints bretons se multiplient dans un alignement mégalithique sorti d'un autre âge. Et comme la moitié des saints français sont bretons, il y en a encore pour un bout de temps avant de les avoir tous statufiés. Si on manque d'imagination, on peut d'ailleurs y ajouter quatre saints patrons bretons qui effectuent actuellement leur ministère dans la capitale. Et tant qu'à y être, on ajoutera aussi les
saints de glace qui, cette année, ont tendance à nous changer le baromètre en statue de pierre. Surtout cet escogriffe de saint Urbain. Nous faire ça quand, justement, on n'est pas au turbin, c'est vraiment pas du boulot !

Saint Yves aux abonnés absents

En cet an de grâce 2013, il y a tout de même une petite incongruité dans le calendrier. Saint Yves a disparu ! Envolé !
Lui qui est à l'origine de la Fête de la
Bretagne a été supplanté sur le calendrier de cette année par le dimanche de la Pentecôte, veille de cette fête où on ne sait plus si on doit bosser ou pas le lendemain. Directement concerné par le sort réservé à saint Yves, Jean-Yves Le Drian pourrait reprendre à son compte la célèbre citation de Raffarin : « La route est droite mais la Pentecôte est forte ». Enfin bon, cette fête-là a le bon goût de tomber un lundi, à l'heure où certains se demandent si on ne devrait pas justement fixer la plupart des jours fériés un lundi, comme les Allemands, pour conjuguer week-end à rallonge et gains de productivité nationale. Mais bon, de l'autre côté du Rhin, ils n'ont pas à fêter le 8 mai, le 14 juillet ou le 11 novembre. C'est plus facile pour eux de caser leurs fêtes le lundi !

Courage, Prudence !

On a aussi fêté, mais dans la plus totale discrétion, le premier anniversaire de l'élection
de François Hollande à l'Élysée.
Au moment de ce premier bilan,
Jean-Yves Le Drian a qualifié Hollande de « François courage », ce qui ne colle pas tout à fait avec la date de son élection, le 6 mai 2012. Ce jour-là, c'était la Sainte-Prudence...
Mais il ne faudrait pas en tirer de conclusions hâtives. Sainte Prudence est la sainte patronne des secouristes.
Ce qui, après tout, correspond à peu près à la mission d'un chef de l'État en temps de crise.

____________________________________________________________________________

Il ne manquait plus que ça ! Comme si ça ne suffisait pas avec l'anglais envahissant, voilà que Jean-Marc Ayrault se met à twitter en allemand. Comme Kennedy, il aurait pu se contenter de tweeter « Ich bin ein Berliner » pour atténuer les propos d'Harlem Desir and co qui avaient sorti la Grosse Bertha contre la rigueur germanique.

null
Mais il a choisi d'envoyer un message dans lequel on lit notamment « neun Schwung zu geben und den Weg zurück zum Wachstun zu finden », etc. Du côté de Plougastel, on a peu de chance de comprendre si on n'a pas fait six ans d'allemand. Non, si notre classe politique veut vraiment être comprise des deux côtés des frontières, il faut qu'elle utilise une terminologie plus accessible à tous. Jean-Marc Ayrault aurait dû tweeter à Angela Merkel : « Ach, cholie Mat'moisselle, Harlem Desir und kamaraden socialisten sind idioten. Kolossal katastrophe. Der Dialog zwichen Deutschland und Frankreich, kein Probleme. Harlem Desir schnell kaput ! Auf Wierdesehen Angela. Ich liebe dich ». Là, normalement, on doit pouvoir saisir l'essentiel des deux côtés du Rhin.

 
François Hollande,
lui aussi devrait tweeter pour faire quelques remarques amicales à Davi
d Cameron : « Hey Rosbif, you want the Europe, or no ? Impossible to continue like that. To be or not to be, that is the question but it is the binz in your home sweet home. My taylor is rich but my patience is limited. Bye, bye David, I love you moi non plus ». La célèbre chanson de Gainsbourg ayant jadis été numéro 1 au hit-parade anglais, le message devrait être compris Outre-Manche comme ici.

Notre Président
pourrait aussi en profiter pour envoyer un petit tweet aux Italiens qui ont enfin réussi à former un gouvernement. « Saluti Macaroni. Finita la dolce vita ma bravissimo per il governomento del unita nationale tutti frutti. Ma attenzione ! La cohabitazione e la combinazione. Grando rigoletto con Beppe Grillo, il circo Zavatta de l'talia.
En Francia, idem con Melenchone, il circo Bouglione. Ah la comedia del arte...
Ciao Ritali, arrivederci Roma e viva la pizza margharita ».

Franck Ribéry,
s'il est aussi habile des mains que des pieds, devrait également se fendre d'un tweet à Lionel Messi après la double déculottée mise par son club, le Bayern, aux intouchables Espagnols de Barcelone. « Adios Lionel, Barcelona a la casa y viva el Bayern. La victoria por nos otros con sangria, tapas y porompompero. La vaca e mejor que el torero e la pelota espanola no entra en el buto germano. Por nos otros, y uno, y dos, y tres, y quatro... Deutsche Qualität ! ». Là c'est sûr, les Espagnols auront un peu de mal à tout comprendre. Mais bon, c'est du Ribéry dans le texte.

Philippe Torreton
pourrait, à son tour, expédier un tweet courroucé à Poutine après la désertion d'un célèbre acteur français qui l'a mis hors de lui. « Tovaritch Wladimir. Depardiev gromikon komlalune. Niet 75 % kopeck hollandki, niet Tour Eiffel, niet Kremlin-Bicêtre, niet ecotax ! Tupolev aeroflot a Bakou bielorussia tournev general vodka ! Gégé Obelix ? Niet ! Gégé Raspoutine, da ! Bachi-bouzouk ! Moulagov ! Depardiev murdhékon ! » Les moujiks du Kamchatka comme les éleveurs de chèvres du Cantal seraient capables de saisir la sainte colère de l'indigné.

Mais nous aussi,
puisqu'il y a au moins un pays avec lequel on n'a pas besoin de se torturer les méninges, on se permet d'envoyer ce tweet Outre-Quiévrain : « Amis Belges et habitants de Neschin, patrie des apatrides, comment avez-vous fait, une fois, pour tenir un an sans gouvernement tout en gardant la frite. Nous, à chaque fois qu'on prend de nouvelles têtes, ça ne s'arrange vraiment pas, Gottverdammt, on veut du changement ! Mais en disant ça, on a l'impression de mannekenpisser dans un violon ». Bon voilà, fin des messages. Et n'oubliez pas : aujourd'hui c'est la journée mondiale du rire. Nous, on fait ce qu'on peut avec nos petits moyens. Mais vous aussi, faites un effort, bon sang !
________________________________________________________________

Sur les marches du palais
null
Envoyer l'article à un ami
Ce soir, quelques célébrités planétaires vont monter les marches du palais du festival de Cannes pour la grande soirée du palmarès. Et voilà qu'on s'interroge : Jérôme Kerviel, devenu lui aussi une star mondiale après son record stratosphérique, aura-t-il un jour droit au tapis rouge de la Croisette ? D'après le Figaro et quelques magazines ciné, Antoine de Caunes aurait des projets pour lui. Après avoir réalisé le biopic sur Coluche, l'ex-zébulon de Canal + se serait mis en tête de porter à l'écran le singulier parcours du trader bigouden. Gérard Depardieu, même payé à 75 %, adorerait jouer ce rôle de financier mais il aurait sans doute un peu de mal à entrer dans le costume. La question ne se posera d'ailleurs peut-être pas, puisque de Caunes envisagerait, ni plus ni moins, d'enrôler Jérôme Kerviel lui-même. Et c'est vrai qu'on ne voit pas qui pourrait mieux que lui entrer dans la peau du personnage et les subtilités du pianotage sur clavier bancaire. Pour l'instant pas de confirmation officielle. D'après les gazettes, on aurait vu les deux hommes déjeuner ensemble à plusieurs reprises.
Mais bon, de Caunes voulait peut-être avoir juste quelques tuyaux pour placer son oseille.
Ou connaître le temps de cuisson pour les langoustines.

Le spécialiste

Jean-Jacques Urvoas, lui, ferait sûrement un bon scénariste pour un polar sur grand écran. Le député quimpérois en connaît un rayon. Il avait déjà pondu une flopée de rapports sur la police et la gendarmerie. Là, au titre de président de la commission des lois de l'Assemblée, il vient d'en produire un bien épais sur tous les services du renseignement intérieur. Et il ne manquera pas d'en concocter bientôt un, confidentiel évidemment, sur nos services secrets et nos agents à l'étranger. Belle trajectoire. Il avait commencé par « Pinault simple flic », il va finir en James Bond dans
« Opération Tonnerre de Brest ».

Jeune premier
Simon Uzenat, lui, mériterait la palme de la révélation de l'année. À 28 ans, le jeune homme est déjà président de l'Association des cadres bretons et il a quand même créé la surprise à Vannes où, dans la primaire du PS, il s'est imposé face à Nicolas Le Quintrec qui faisait pourtant figure de favori pour la palme. Sauf revirement, ce titre devrait lui valoir d'affronter le maire de Vannes, l'UMP David Robo, pour les municipales de l'an prochain, ce qui prouve qu'à 28 ans, il ne perd pas trop de temps en chemin. Remarquez, au même âge, Nicolas Sarkozy était déjà maire de Neuilly-sur-Seine. Vannes attend donc son film de science-fiction sur grand écran : « Néophyte contre Robocop ».
Sortie prévue au printemps 2014.

Chaud comme la breizh
La palme d'or du meilleur son n'ira probablement jamais au film « 9 songs » qui vient d'être doublé en breton.
Ce n'est pas le premier doublage du genre, sauf que celui-ci est un film érotique où on découvre que le breton est décidément une langue qui sait parfaitement s'adapter à toutes les situations. Pour cette innovation, carrément qualifiée de première mondiale pour un film érotique en langue régionale, on est loin des « Galettes de Pont-Aven » où Dominique Lavanant apostrophait Jean-Pierre Marielle en lui parlant de son « Jésus ». C'était d'un chic...
Non, ici on ne pratique pas la litote et le spectateur pourra découvrir toute la sensuelle subtilité de la créativité linguistique armoricaine. On y apprend, par exemple, que quand le héros lance à sa dulcinée « bronnoù meurdezeus 'peus », ça signifie qu'elle a un balcon profilé façon Nabila. Non mais allo, quoi, petra zo ?
______________________________________________________________________

Du gaz à la fête des voisins

Mais qu'est ce que c'est que ce binz ? On organise une fête des voisins pour essayer de faire régner l'harmonie entre copropriétaires, au nom des droits de l'homme et du mitoyen, et voilà qu'à Brest, ça tourne à la foire d'empoigne ! Déjà, dans l'immeuble du Stade brestois, l'arrivée de l'escargot de Quimper avait provoqué plus de remue-ménage que la mérule dans la charpente. Mais ce n'était rien à côté du barouf qui a transformé la fin de saison en eau de boudin entre les propriétaires du premier étage. Et maintenant, c'est dans la résidence de l'UMP qu'il y a de l'eau dans le gaz. Le syndic de copropriété, sis 55 rue de la Boétie, à Paris, ne sait plus par quel bout prendre le problème depuis qu'une nouvelle arrivante, ancienne préfète de région, s'est installée au dernier étage avec vue sur la mer et sur la mairie. Du coup les portes claquent, les noms d'oiseaux volent bas et maintenant,
c'est sûr : il y a du gaz à tous les étages !

Date is the question

Mais alors, il y a tout de même quelque chose d'étrange dans ce rififi immobilier : ça tourne à l'affrontement générique. On a comme l'impression qu'il y a de l'alliance dans l'air entre Agnès Le Brun, qui dirige le conseil syndical des copropriétaires, et Bernadette Malgorn qui vient à peine de finir son aménagement et de brancher le courant. Deux femmes face à la force du mâle : Laurent Prunier, Ludovic Jolivet et Philippe Paul, triumvirat brestoquimpéro-douarneniste, pas contents du tout qu'on vienne jouer avec les boutons de l'ascenseur. Reste une question : quand donc l'ex-préfète va-t-elle se décider à annoncer que sa vue sur la mairie n'est pas seulement une vue de l'esprit ? Si on peut se permettre de lui donner un conseil syndical, la date du 18 juin serait tout à fait indiquée. Qu'elle aille, de son île d'Ouessant, lancer un appel à tous les Brestois et les Brestoises à la rejoindre, par bateaux, par bicyclette ou bien sûr par tramway. Son appel entrerait peut-être dans l'Histoire.

La pêche au gros

Des problèmes de voisinage, il y en a aussi dans le Sud-Finistère où les relations se sont un peu tendues depuis qu'un missile a fait plouf. Déjà en butte à des problèmes de clapage, les pêcheurs n'ont pas apprécié de se faire proprement éjecter de leurs lieux de pêche par la Marine, pendant les recherches pour essayer de retrouver des morceaux de l'engin titaniqué, pour les nécessités de l'enquête. Mais tout s'arrange : royale, la Marine offre maintenant une prime aux pêcheurs s'ils remontent des pièces du missile désormais éparpillé façon puzzle sous-marin. Ils vont avoir une double raison de draguer dans le coin. Pourvu qu'ils ne remontent pas,
aussi, des morceaux d'UMP !

Ça eut payé

Façon puzzle, c'est aussi ce que doit penser Jean-Yves Le Drian du système du logiciel de paye de l'armée baptisé du nom de Louvois. Désormais intronisé premier de la classe ministérielle pour sa gestion de la guerre du Mali, notre ministre breton semble avoir beaucoup plus de mal avec la gestion du fichier de paye. Cette semaine, il est une fois encore allé pousser un air de traviata dans le service concerné en lançant que tout cela est « indigne » d'une nation qui a la sixième armée du monde et qui a tendance à se mélanger les pinceaux dès qu'arrive la période des soldes. Du coup un doute nous assaille : aurait-on également utilisé le logiciel Louvois pour lancer le missile ?
__________________________________________________________________________

Le nouveau péril jaune


null

Les péquins qui attaquent les systèmes informatiques tricolores ont intérêt à faire gaffe à leur matricule ! Jean-Yves Le Drian a décidé de leur déclarer la guerre. Il est venu le dire à Rennes cette semaine en expliquant qu'il veut faire de la Bretagne un grand pôle de cyberdéfense, avec centre de formation et renforcement déjà annoncé du QG de la guerre électronique de Bruz, à un jet de pierre de Rennes. Mais il a aussi annoncé que le pays outragé ne se contentera pas de rester sur la défensive. Nous aussi, nous allons passer à l'attaque contre tous ces malotrus. Banzaï ! Enfin, si on peut dire car en l'occurrence, ce ne sont pas les Japonais mais plutôt les hackers chinois qui sont dans le collimateur. La planète entière trouve que les fils du Mao ont une fâcheuse tendance à entrer sans frapper dans la toile mondiale. Ils ont même réussi à pénétrer des systèmes de la Défense américaine, ce qui a mis les Yankees en pétard, même s'ils ne sont pas les derniers à dépasser les bornes du cyber-espace. Mais Le Drian a prévenu : la doctrine tricolore va changer. On passe aussi à l'offensive, avec l'étendard gwenn-ha-du flottant à l'avant-garde de nos chevaux de Troie. Éloignez les enfants, ça va faire des étincelles !

Une chatte au top !

Au moment où on découvre à quel point les taupes s'introduisent partout, une confirmation inattendue est venue de Bubry, petite commune du Morbihan, où une taupe de couleur jaune (oui jaune !) avec des yeux bridés, a été mise hors d'état de nuire. De toute évidence, les Chinois renforcent leurs réseaux d'agents très spéciaux. Cette taupe n'a pas été neutralisée par l'armée française mais par une chatte. Une chasseuse vraiment au top répondant au nom de code Gri-Gri, probablement lié sa couleur naturelle. Pour avoir ainsi neutralisé un agent étranger qui avait choisi les voies souterraines pour s'introduire sur le territoire français, Gri-Gri a hérité d'un nouveau nom de code.
À Bubry, maintenant, tout le monde l'appelle Taupe-Gun.

Par Toutatice !

Les menaces de Jean-Yves Le Drian n'ont pas encore fait leur effet. Car voilà-t-il pas que cette semaine, c'est le site internet du rectorat de Rennes qui a été victime d'une cyber-attaque, neutralisant une partie du système informatique. Cette fois, on ne jurerait pas que c'est un coup des Chinois car l'espace numérique attaqué s'appelle « toutatice. fr ». Par Belenos ! Serait-ce encore un coup des légions de Caïus Grovirus qui, il y a vingt siècles, avaient déjà neutralisé toutes les voies de communication de la Gaule romanisée. L'Histoire bégaye !

Haute protection

S'il y a, en tout cas, un domaine hyperprotégé, c'est bien le patrimoine de nos élus locaux. La réforme, portée à l'Assemblée par le Quimpérois Jean-Jacques Urvoas (comme les Chinois, il est partout !), prévoit que ce patrimoine est public, comme l'avait demandé François Hollande. Sauf qu'il est nettement moins accessible que celui des ministres. Pour le consulter, il faut aller à la préfecture, prendre son tour, demander à consulter le fichier, respecter le silence des lieux, ne pas jeter de papier par terre et surtout ne rien publier où que ce soit, sous peine de très fortes amendes. Finalement, il y a un système beaucoup plus simple pour connaître le patrimoine de nos élus. Il faut faire comme les Chinois : à distance, s'introduire directement dans les systèmes informatiques des préfectures.

________________________________________________________________________________

Grains de sel. Les Bretilliens et les Brestîliens


null

 

C'est fait ! Après les Finistériens, les Morbihannais et les Costarmoricains, les habitants d'Ille-et-Vilaine ont enfin leur identité départementale : ce seront désormais les Bretilliennes et les Bretilliens, contraction de Bretagne et Ille. Et bien qu'il n'y ait pas d'accent, il faut prononcer « Brétillien ».

Il en aura fallu du temps pour y arriver car il y a plus de vingt ans, quand les Côtes-du-Nord ont changé de nom, les Rennais en étaient déjà à se demander s'il ne fallait pas troquer llle-et-Vilaine par Elle-et-Gironde pour faire plus joli. Mais ils avaient tout de même échappé au pire : Rance-et-Vilaine, vous imaginez ? Après avoir phosphoré pendant des lustres, ils ont enfin leur gentilé, comme on dit, nonobstant des nombreuses autres propositions parmi lesquelles celle du conseiller régional Christian Guyonvarc'h qui avait opté pour Bretsel, en référence aux grains de sel de Guérande et aux caramels au beurre salé. Les Alsaciens auraient sûrement apprécié Bretsel, eux qui ne sont pas fiers pour deux sous au point d'habiter dans le bas du Rhin. En tout cas, s'il advenait qu'une guerre picrocholine surgisse à nouveau entre les Brestois de François Cuillandre et les Rennais de Daniel Delaveau, les zefs pourront toujours sortir un vieux cri de guerre de la naphtaline : « Bretilliens, têtes de chiens, Delaveau, tête de veau ! ».

Vilaine bienfaitrice

Mais d'où ils les sortent, leurs noms de rivières, les Bretilliens ? Bon, pour la Rance, c'est clair. Elle a été ainsi nommée parce qu'elle marquait la limite de fraîcheur du beurre breton. Mais la Vilaine ? Est-ce à cause de ses moulins d'antan (vilin), de la couleur jaune (velen) qu'elle prenait par forte pluviosité ou pour ses vertus esthétisantes ? Car une légende venue du Moyen Âge dit que ses eaux avaient pour vertu d'embellir les femmes et qu'on voyait ainsi des « vilaines » en mal de séduction venir s'offrir une chirurgie esthétique à l'oeil. C'est charmant. Et puis tiens, à propos de chirurgie esthétique, Jérôme Cahuzac a dû lui aussi penser à quelques vertus bienfaisantes en allant se mouiller dans les eaux du Lot. Mais de toute évidence, il n'y a pas décroché le gros Lot.

Ouessant contre Molène

Jeudi, on a eu les Bretilliens. Et vendredi, la
Brestîlienne. Bernadette Malgorn, ex-Bretillienne, a officialisé sa candidature à la mairie de Brest, entrant ainsi dans le cercle fermé des Brestîliennes que lui valent ses origines ouessantines. De Rennes, où elle fut la première femme préfète de région, à Brest, où elle est la première femme tête d'une liste de droite, elle étoffe son palmarès. Et va maintenant se retrouver face à François Cuillandre, Brestîlien lui aussi, puisqu'il est originaire de l'île de Molène, à un jet de bigorneau d'Ouessant. Ce n'est plus une élection municipale, c'est carrément inter-îles. Manque plus que Guy Lux et les vachettes !

Où est la manif ?

À
Brest, justement, est passée, cette semaine, la ministre en charge des personnes âgées, Michèle Delaunay qui a eu quelques sueurs froides. Pensez donc. Elle arrive à Guipavas et se rend dans une maison de retraite. Pas de manif ! Elle met le cap sur Gouesnou pour une autre visite. Pas de manif ! De plus en plus inquiète, elle prend la route des Quatre-Moulins, à Brest, et là, alléluia ! Il y avait une quinzaine de manifestants contre le mariage pour tous, propres sur eux, qui ont marqué le coup au passage de la ministre. Ouf ! Michèle Delaunay a été rassurée. Car venir à Brest sans la moindre petite manif, il y a de quoi plonger une ministre dans la déprime et dans des questions existentielles. « Tous ces braves gens savent-ils que je suis ministre de Francois Hollande ? ». La petite grappe de manifestants lui a redonné le moral. Et puis tiens, à propos de notre président, le député quimpérois, Jean-Jacques Urvoas, lui a rendu, cette semaine, un hommage singulier dans une rencontre avec le chroniqueur Paul Wermus auquel il a confié : « Durant sa première année, Hollande n'a raté qu'une chose : son régime ». Il a raison. Et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle des millions de gens seraient favorables à un changement de régime !

grainsdesel@letelegramme.fr
.
Retour à la page d'accueil

Date de création : 05/05/2013 @ 11:34
Dernière modification : 03/07/2013 @ 18:39
Catégorie :
Page lue 1927 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Divers Festivals

 Vidéos fête des 
Pommiers
 2013 
à Fouesnant
Fêtedes Cerisiers 2013
Gouel Ar Vugale 2013
Reine des Cerisiers 
2012-2013 
Énora Tudal 
Fête des Brodeuses
2013 
Aubade
à la reine
 Anaïs Meur
Vidéos Antourtan

Vannes. Le palmarès du
4e Tradi'deiz
 2013
 Festival Interceltique 
de Lorient
  
2013

Bagadoù résultats Championnat 
Bagad Kemper
vainqueur àLorien
t
 Vidéos 2013 des mercredis de Péniti
 ForêtFouesnant

 Vidéos de Tristan Gloaguen 2013(1)
Vidéos de Tristan Gloaguen 2013(2) 
Vidéos du bagad 
de Nantes
Vidéos YouennPiper
2014
 Vidéos de 
Thierry Riou 
Bagadoù Résultats championnat 2 février 2014 
 Fête des Filets bleus 2014 à Concarneau
Fête des Pommiers 2014 à Fouesnant
 Vidéos de Tristan Gloaguen 2014
Cercle "Danserien Kemper"(vidéo) 
 Dañs Excellañs 
2013
 Résultats
 Vidéos spectacle 
10 ans du Nautile
 
La Forêt-Fouesnant
Cercle  Ar Vro Vigouden 
 Fêtes et Évènements 
bretons en 
2013
Photos des canditates 
au titre de reines

Vidéo Filets Bleus 2013
 à Concarneau

Festival de la 
Saint-Loup
 2013
 Danse bretonne
 Évolution
 qui fait 
débat
Vidéos FIL 2013
Vidéos du Festival Interceltique 
de Lorient 
2014 
Vidéo Kevrenn Alre
Concert Athena 
Auray
 Sept 2013
Fête des Pommiers 2014 à Fouesnant

Photos spectacle à Peniti le 23 juillet2014
 Bagadoù concours du 
2 février 
2014
Bagadoù Championnat Vannes 6 avril 2014
 Festival de Cornouaille 
2014
 
à Quimper 
Dañs Excellañs
2014
 Résultats
 Vidéo du défilé de la Fête
 
des Cerisiers 
la Forêt-Fouesnant
 Vidéo de PereFrancoisFinal 
du cercle de Spézet 
à Peniti 
2014

Arnaud Le Pagemon fils s'accompagne au piano le 8 juillet 2016 à Fouesnan

puce 
Distance entre les communes voisines de Fouesnant  et les grandes villes
 Prévisions météo à Fouesnant       puce Le Conjugueur en français

 

 
Archives depuis

 La création du site
N'hésitez pas à les consulter
pour retrouver des
articles
avec photos et Vidéos 
 
Bagadoù articles
2009-2013

Actualités bretonnes

2017-2018
Vidéos de Tristan Gloaguen
Album 1 (5 vidéos)
Vidéos Confédération
war'l leur
2017
Vidéos 2017 Cercles celtiques ThePerefrancois
  Vidéos
Tristan Gloaguen 
Avril-Mai 2017
 Album 1
Vidéos Tristan Gloaguen
Album 2
Festivals 2017 en Finistère
Vidéos 2017
danses et Bagadoù
2016
Vidéos et photos bagad de Vannes à Bénodet août 2016
 Vidéos (12)
bagadoù et chanteurs 2016

Résultats concours de la Saint-Loup à Guingamp - Eostiged ar Stangala sacré champion
Vidéos Dañs Excellañs 2016
Vidéos 2016 Albums 1-2-3 regroupés par
Tristan Gloaguen
Fête des Cerisiers 2016
La Forêt-Fouesnant
Fête des Pommiers 2016 Fouesnant 29170
2015
Fête des Pommiers 2015 Vidéo
à Fouesnant 29170
 Vidéo du Festival interceltique de Lorient 2015 (durée2h59)
War'l leur
Pérennisation du vestiaire
traditionnel de Bretagne
Kendal'ch Concours de costumes 2015 
Album photos de Fred Harnois 
Le Coin de l'artiste à Fouesnant 29170

Bagad Bro Landern et lecercle celtique 
Eskell an Elorn 
à 
New york
 
Festival Cornouaille 2015. Avec Miossec, Dan Ar Braz, Nolwen Korbel..
Résultats et Vidéos de YouennPiper 2015
du 
Championnat des Bagadoù du 8 février 2015
L'incroyable succès 
du bagad de Vannes
Petit lexique 
du breton

DéfensePaysFouesnant

Assoc Foën Izella 
 

Jadis en pays fouesnantais

Faits divers" il y 
cent ans déjà
La vie autrefois
Littérature fouesnantaise

La nostalgie de Beg-Meil

Au Bistrot chez Nédélec

Évènements historiques
Fouesnant entre
1807 et 2000
 

Menhirs fouesnantais

 Tous les articles ici
Toponymie : Fouesnant

Menhir de 7m30-19 tonnes - Relevage à l'ancienne à Plabennec
Une première mondiale

Un Cairn c'est quoi ?

D'hier à aujourd'hui

 Hôtel de la Pointe
de Mousterlin

 
Cidrerie de Menez Brug à Fouesnant
 Cartes postales anciennes


Broderie des costumes

  Pascal Jaouen 
brodeur et styliste
 ouvre
boutique à Quimper

 puceBroderie des costumes bretons

.

Chantier naval Henaff

Au Guilvinec

Mise à l'eau du chalutier
le "Lagon"

W3C CSS Skins Papinou © 2007 - Licence Creative Commons
^ Haut ^