Fouesnant Divers


Que s'est-il passé au pays fouesnantais il y a exactement 100 ans ?



Tempêtes sur les côtes finistériennes

Phare mythique Ar Men
Construction


Vieux gréements à Pont-Aven - Fête la
"Belle Angèle"


Ile les "Moutons" Archipel des Glénan

Découvrez un album photos de superbes Canards 
Mandarins et Carolin
par Jean Caveng

Renouveau
Village de vacances
à Mousterlin

Album photos à voir

Sentier côtier de Beg-Meil à Fouesnant  
enfin accessible

Voir l'album photos
17 avril 2015

Démolition hôtel de la Plage à Beg-Meil en 2004


L'ouragan de 1987 à Fouesnant

Baignade des Otaries 28 décembre
2014 au Cap-Coz 

Programme des Festivités à l'Archipel

 Magazines 
2013-2014-2015
Dossier de presse agrandissement de la mairie de Fouesnant

Les coordonnées
Service Public
Programme à l'Archipel

Archipel des Glénan
Pardon 1 sept 2013

Ronds-points
2009 à
 2016

 Patrimoine  religieux du canton fouesnantais
 

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Chroniques

Fouesnant en 1914

 Les Révoltes du papier timbré et des
Bonnets rouges
1675

Histoire des ardoisières bretonnes

Les légendes entre
mythe et réalité

Parcours de vies 
de 1917
 à nos jours

Portraits de fouesnantais

Souvenirs...souvenirs
par Maryvonne
et Jean-Marie

2016 Annick Le Douget nous révèle dans son livre le scandale de la
poudre Baumol


Voir l'album photos lors de sa conférence

Jadis en pays fouesnantais

 Faits divers il y a
cent ans

 La vie autrefois

 Littérature fouesnantaise

 La nostalgie de
Beg-Meil

 Au bistrot chez
Nédélec

 Évènements historiques

 Fouesnant entre
1807 et 2000

Association Foën Izella 

Annick Le Douget 
Actualités 2013

Les articles du site

Fermer Antarctique

Fermer Aurores boréales

Fermer Dangers du nucléaire

Fermer Divers inclassables

Fermer Fouesnant en 2011

Fermer Fouesnant en 2012

Fermer Fouesnant en 2013

Fermer Fouesnant en 2014

Fermer Fouesnant en 2015

Fermer L'archipel : Centre...

Fermer Lavoirs de Pleuven

Fermer Papillons

Fermer Pardon grande Troménie

Divers

puce Dates Fest-Noz

Méthode ludique pour apprendre les table de multiplications

Résultat de recherche d'images pour "images table de multiplication"


puceLes grains de sel du Télégramme

 

Four à goémon aux Glénan (article Annick Le Douget)

Annick Le DOUGET nous présente le goémon dans tous ses états

Industrie et réglementation dans le pays fouesnantais au cours des siècles

Aujourd'hui, nous ne regardons plus le goémon échouant ou croissant sur nos côtes comme une importante richesse naturelle. Les roches des îles Glénan en abondent, les grèves fouesnantaises s'en couvrent au gré des vents et des marées. Et pourtant, il faut savoir que, de tout temps, il a été objet de convoitise. . .
Don de le mer ou don du ciel, il était source de richesse pour les paysans de la région: la fertilité des sols amendés par l'apport de ces algues était reconnue depuis longtemps. Mais outre les agriculteurs, les industriels s 'y sont intéressés dès le XVIIIe siècle pour la fabrication de la soude, puis pour l'extraction de l'iode, tant sur les îles que sur la côte fouesnantaise. Nous allons voir que ce cadeau de la nature était jalousement préservé. . .

Coupe et ramassage du goémon

La réglementation générale en matière de ramassage ou de coupe de goémon Elle est compliquée, car elle a
beaucoup évolué dans le temps et de plus, elle a varié selon les usages locaux...

«Goémon vif» ou «goémon jet» ?

Mais ce qui est constant, c'est la différence de valeur entre ce qu'on appelle le «goémon vif» ou goémon de roches, adhérent aux rochers, et le «goémon jet», mort, épave ou échouage. L'ordonnance de la Marine de 1681 prévoyait que les habitants des paroisses devaient se réunir le premier dimanche de janvier de chaque année afin d'arrêter l'époque et la durée de la coupe du varech. On ne pouvait en cueillir que sur les côtes de sa propre paroisse, et il était interdit d'en vendre aux « forains » ou de le transporter sur une autre paroisse. En 1731, Louis XV fixait lui-même les époques d'ouverture et de clôture des coupes (entre le 15 janvier et le troisième jour suivant la pleine lune d'avril). Coupe ou arrachage du goémon vif ? De plus, notre Roi décidait qu'il fallait couper le goémon à la faucille ou au couteau et non l'arracher. Suite à quelques réclamations, l'Académie des Sciences dépêcha plusieurs savants sur les côtes
du royaume pour vérifier les conséquences de la coupe ou de l'arrachage.

L'industrie de la soude aux Glénan au XVIIIe siècle Son implantation au XVIIIe ne fut sans doute pas sans inconvénients pour l'unique famille qui vivait alors dans l'archipel, ni pour les militaires qui pouvaient y stationner. On a peine à imaginer aujourd'hui la pollution ainsi imposée au voisinage. . .

Photos du four à goémon sur l'île St-Nicolas

Fabrication de la soude

La soude est le produit de la combustion du varech ou goémon. Le goémon ramassé est desséché à l'air puis brûlé dans des fours primitifs, fosses creusées dans le sol (en général, 0,5 mètre de profondeur, 5 mètres de long et 1 mètre de large) et tapissées de pierres schisteuses de la région; le varech amené dans cette cuve est allumé et la combustion conduite de façon à amener la plus grande partie de la masse à la fusion. En brassant le tout, on forme une masse fondue homogène que l'on peut ensuite casser en gros pains commodes pour le transport. Au XVIIIe siècle, les verreries utilisaient cette soude comme l'un des « fondants» permettant la fusion de la silice, au même titre que la potasse par exemple, la chaux ou le plomb. (Rappelons que le verre est le produit de la combinaison par la fusion de la silice avec une ou plusieurs bases alcalines). Cette soude, qui donnait aussi une plus grande malléabilité au verre, rentrait à proportion de 8 à 19% dans sa fabrication. Sa proportion était moindre dans « la gobeleterie », c'est à dire la verrerie de table ou la flaconnerie. Mais la soude était aussi la matière première permettant l'extraction de l'iode et la préparation du chlorure de potassium. L'iode est un corps simple découvert en 1811 dans les cendres de varechs par Courtois, fabricant de salpêtre à Paris, sur une étude due surtout à Gay-Lussac.
Il avait remarqué que les varechs concentraient les iodures de potassium, de sodium et de magnésium dans leurs tissus et que l'on pouvait les extraire de leurs cendres.

Le traitement des algues était différent pour cet usage de la soude. Alors que l'on employait jusqu'alors de préférence les goémons épaves pêchés du 1er mai au 30 septembre, plus faciles à sécher, l'on s'était rendu compte que les goémons les plus riches en iode étaient ceux coupés et retirés de l’eau immédiatement : ils ne perdaient que peu d'iodure par leur section; à l'inverse, le goémon qui avait séjourné quelque temps dans l'eau après avoir été détaché de ses racines perdait une grande partie de l'iode.

Le ramassage et le séchage devaient être soigneux. En effet, il fallait éviter la présence du sable dans la fabrication de la soude, car la silice, au contact des iodures, dégageait de l'iode et diminuait d'autant la valeur de la soude, valeur proportionnelle à sa teneur en iode. La soude obtenue était achetée par les fabricants d'iode et traitée dans leur usine pour l'extraction de cet élément. Pour indication, cinq tonnes de goémon sec donnaient une tonne de soude contenant de ½ à 1 kilogramme d'iode.

lire la suite...

Sources: Archives départementales du

Finistère, notamment cotes 4S340, 2F24, 5M78 ; Archives départementales d'I11e-et- Vilaine (C3838, C3913),
Archives municipales de Fouesnant (délibérations municipales).

«Usages et Règlement locaux dans le département du Finistère» (Limon- 1852)

Retour à la page d'accueil


Date de création : 05/09/2013 @ 19:38
Dernière modification : 06/09/2013 @ 12:59
Catégorie :
Page lue 5282 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Archives

Archives ajoutées
2012-2014


Archives 2008-2012

Archives depuis la 
création du site
N'hésitez pas à les consulter
pour retrouver des articles 
avec photos et 
Vidéos 
 

Bagadoù articles 
2009-2013


La Forêt-Fouesnant 29

Découvrir La
Forêt-Fouesnant


Village pittoresque

Marina 
désenvasement



Horaires des marées 
et météo en direct
de Port-la-Forêt


Spectacles et animations
sur le site de l'office
du tourisme

Les nuits celtiques
au Théâtre de verdure
de Peniti

Actualités bretonnes

 2017-2018
Concours bagadoù 2018 à Brest


 Programme 2018 
Kendal'ch

Programme 2018 
War'l leur

Vidéos d
Tristan Gloaguen Album 1

Vidéos de Tristan Gloaguen Album 2

2017
Vidéos 2017 
War'l leur

Vidéos 2017 Cercles celtiques ThePerefrancois

  Vidéos
Tristan Gloaguen 
Avril-Mai 2017
 

Vidéos Tristan Gloaguen
Album 

Festivals 2017 en Finistère

Vidéos 2017
danses et Bagadoù

2016
Vidéos et photos bagad de Vannes à Bénodet août 2016

 Vidéos (12)
bagadoù et
chanteurs
2016


Résultats concours de la Saint-Loup à Guingamp - Eostiged ar Stangala sacré champion

Vidéos Dañs Excellañs
2016

Vidéos 2016 Albums 1-2-3 regroupés par
Tristan Gloaguen


Fête des Cerisiers 2016
La Forêt-Fouesnant

Fête des Pommiers 2016 Fouesnant 29170

2015
Fête des Pommiers 2015 Vidéo
à Fouesnant 29170

 Vidéo du Festival interceltique de Lorient 2015 (durée2h59)

War'l leur
Pérennisation du vestiaire
traditionnel de Bretagne

Kendal'ch Concours de costumes 2015 
Album photos de
Fred Harnois
 

Le Coin de l'artiste à Fouesnant 29170


Bagad Bro Landern et le cercle celtique 
Eskell an Elorn 
à 
New york
 
 
Festival Cornouaille 2015. Avec Miossec, Dan Ar Braz, Nolwen Korbel

Résultats et Vidéos de YouennPiper 2015
du 
Championnat des Bagadoù du 8 février 2015

Petit lexique 
du breton 
 

Menhirs fouesnantais

 Tous les articles ici

Toponymie : Fouesnant

Menhir de 7m30
19 tonnes

Relevage à l'ancienne à Plabennec
Une première mondiale


Un Cairn c'est quoi ?

Broderie des costumes

  Pascal Jaouen 
brodeur et styliste
 ouvre 
boutique à Quimper

 puceBroderie des costumes bretons
.

W3C CSS Skins Papinou © 2007 - Licence Creative Commons
^ Haut ^