Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Les articles du site

Fermer Antarctique

Fermer Aurores boréales

Fermer Dangers du nucléaire

Fermer Divers inclassables

Fermer Fouesnant en 2011

Fermer Fouesnant en 2012

Fermer Fouesnant en 2013

Fermer Fouesnant en 2014

Fermer Fouesnant en 2015

Fermer L'archipel : Centre...

Fermer Lavoirs de Pleuven

Fermer Papillons

Fermer Pardon grande Troménie

Fermer Traversées de la baie

Fermer la malle

Calvaire illuminé en 2013 à Saint Jean-Trolimon en Finistère

Saint Jean-Trolimon dans le Pays bigouden (29)

Saint-Jean-Trolimon, dans le Pays bigouden, est une halte privilégiée sur la Route des vents solaires.
Dans cette commune, les tons bleutés de l'océan répondent avec harmonie aux couleurs changeantes du paysage
qui s'illumine lors de l'éclosion des champs de tulipes.
Pour observer son célèbre calvaire monumental, il faut se rendre au hameau de Tronoën.

Le calvaire


Voir les photos du calvaire de Tronoën tout en couleur Ici

L'environnement

Faisant face aux dunes et à l'océan, le calvaire accompagné d'une chapelle semblent se placer hors du temps. Pourtant, des stèles et des statues votives retrouvées à proximité permettent d'affirmer que le lieu a fait l'objet d'une occupation par les Gaulois puis les Romains. La chapelle, dédiée à Notre Dame, est également surnommée la Cathédrale des dunes en raison de sa situation et du sentiment qu'elle inspire à ses visiteurs. A noter que cette construction, comptant parmi les rares édifices de Bretagne à être voutés, remonterait aux années 1460.

L'histoire

Réputé pour être le plus ancien monument du genre, le grand calvaire de Saint-Jean-Trolimon aurait donc servi de modèle aux constructions futures en imposant, notamment, l'emploi d'un important massif de maçonnerie. Sa datation est rendue possible par l'étude comparative d'œuvres de la même période comme la verrière de Lantic (1450-1460) où l'on a représenté des personnages portant des tenues vestimentaires similaires à l'œuvre de Saint-Jean-Trolimon. Ce monument Historique, soumis aux effets conjugués des embruns de la baie d'Audierne et des vents chargés de sable, souffre d'une importante érosion de ses motifs.

L'architecture et la sculpture

En tant que doyen, le calvaire de Saint-Jean-Trolimon introduit une certaine disposition dans la physionomie des calvaires monumentaux avec l'utilisation d'un imposant massif comportant des registres sculptés surmontés des croix de la crucifixion. La statuaire, réalisée en granit et en kersanton, serait l'œuvre de plusieurs ateliers
dont un pourrait être localisé à Scaër.

Des scènes remarquables

Les anges de la Crucifixion recueillent le sang du Christ pendant que l'un d'entre eux écarte ses cheveux.

La Nativité propose une vision peu courante de Marie. Elle est représentée en couches, les seins dénudés.

Le baptême du Christ a été représenté à deux reprises sur le monument.

Les illuminations

Saint-Thégonnec - 9 au 12 août 2012

Plougastel-Daoulas - 2 au 5 août 2012

Guimiliau du 4 au 7 août 2011

Plougonven du 28 au 31 juillet 2011

Pleyben du 5 au 8 août 2010

La manifestation « Quand le calvaire s'illumine... » est une invitation à partager une autre vision du patrimoine breton en mêlant l'imaginaire aux connaissances historiques d'œuvres singulières à la Bretagne. Le fil conducteur choisi est la mise en couleurs des calvaires monumentaux de Bretagne par le biais d'un dispositif scénique exceptionnel.

Car, s'il est désormais bien connu qu'un grand nombre d'édifices religieux peints à l'origine ont aujourd'hui perdu toute trace de pigment, il reste difficile d'imaginer le grain si caractéristique du granit ou du kersanton se parer d'ocres multicolores. Pourtant, certains témoignages invitent à le concevoir. C'est notamment le cas avec celui de Jean-François Brousmiche lors de ses Voyages dans le Finistère en 1829, 1830 et 1831 qui atteste à propos du calvaire de Plougastel que « (...) ce monument a été comme tant d'autres, complètement barbouillé ; les figures en ont été peintes par un artiste de Landerneau qui n'a voulu laisser ignorer ni son nom ni la date
de cette singulière restauration (...)
».
 

Avec l'illumination polychromique du grand calvaire de Pleyben, l'Association des 7 calvaires monumentaux de Bretagne a inauguré un projet devant conduire à la mise en couleurs de ses 7 grands calvaires. Dans un premier temps, chaque année sera l'occasion de découvrir la création de nouvelles illuminations originales et adaptées aux sites retenus. Par la suite, l'objectif sera d'offrir au public une succession de spectacles les menant à la découverte d'un itinéraire patrimonial constitué par les 7 calvaires monumentaux de Bretagne.

Cette manifestation gratuite se veut avant tout populaire et donc accessible au plus grand nombre. Cet état d'esprit est aujourd'hui rendu possible par l'implication des communes concernées et par la participation des partenaires institutionnels. Pour poursuivre cette démarche, l'investissement de partenaires privés est indispensable et c'est pourquoi l'Association des 7 calvaires monumentaux de Bretagne souhaite créer un club d'entreprises soucieux de valoriser le patrimoine historique et culturel de leur territoire.
________________________________________________
  Le calvaire de Tronoën tout en couleur Ici
_____________________________________________
colorisation calvaires 001.jpg


Calvaire de Guimiliau colorisé

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site : www.7calvaires.fr/saint-jean-trolimon.html


Date de création : 12/03/2013 @ 14:52
Dernière modification : 05/08/2013 @ 21:37
Catégorie :
Page lue 4518 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 

Texte à méditer :  

La vraie tragédie de la vie, c'est qu'on devient vieux trop tôt et sage trop tard.   


W3C CSS Skins Papinou © 2007 - Licence Creative Commons
^ Haut ^