Fouesnant Divers


Que s'est-il passé au pays fouesnantais il y a exactement 100 ans ?



Tempêtes sur les côtes finistériennes

Phare mythique Ar Men
Construction


Vieux gréements à Pont-Aven - Fête la
"Belle Angèle"


Ile les "Moutons" Archipel des Glénan

Découvrez un album photos de superbes Canards 
Mandarins et Carolin
par Jean Caveng

Renouveau
Village de vacances
à Mousterlin

Album photos à voir

Sentier côtier de Beg-Meil à Fouesnant  
enfin accessible

Voir l'album photos
17 avril 2015

Démolition hôtel de la Plage à Beg-Meil en 2004


L'ouragan de 1987 à Fouesnant

Baignade des Otaries 28 décembre
2014 au Cap-Coz 

Programme des Festivités à l'Archipel

 Magazines 
2013-2014-2015
Dossier de presse agrandissement de la mairie de Fouesnant

Les coordonnées
Service Public
Programme à l'Archipel

Archipel des Glénan
Pardon 1 sept 2013

Ronds-points
2009 à
 2016

 Patrimoine  religieux du canton fouesnantais
 

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Chroniques

Fouesnant en 1914

 Les Révoltes du papier timbré et des
Bonnets rouges
1675

Histoire des ardoisières bretonnes

Les légendes entre
mythe et réalité

Parcours de vies 
de 1917
 à nos jours

Portraits de fouesnantais

Souvenirs...souvenirs
par Maryvonne
et Jean-Marie

2016 Annick Le Douget nous révèle dans son livre le scandale de la
poudre Baumol


Voir l'album photos lors de sa conférence

Jadis en pays fouesnantais

 Faits divers il y a
cent ans

 La vie autrefois

 Littérature fouesnantaise

 La nostalgie de
Beg-Meil

 Au bistrot chez
Nédélec

 Évènements historiques

 Fouesnant entre
1807 et 2000

Association Foën Izella 

Annick Le Douget 
Actualités 2013

Les articles du site

Fermer Antarctique

Fermer Aurores boréales

Fermer Dangers du nucléaire

Fermer Divers inclassables

Fermer Fouesnant en 2011

Fermer Fouesnant en 2012

Fermer Fouesnant en 2013

Fermer Fouesnant en 2014

Fermer Fouesnant en 2015

Fermer L'archipel : Centre...

Fermer Lavoirs de Pleuven

Fermer Papillons

Fermer Pardon grande Troménie

Divers

puce Dates Fest-Noz

Méthode ludique pour apprendre les table de multiplications

Résultat de recherche d'images pour "images table de multiplication"


puceLes grains de sel du Télégramme

 

Emile Simon : Un peintre dans son cadre...

Squividan. Un manoir habité par l'art

____________________________________________________________________________________________

De 1947 à 1976, le manoir de Squividan a été transformé en bouillonnant atelier d'artistes. Des centaines d'oeuvres y ont été créées par Émile Simon et Madeleine Fié-Fieux, que Clohars-Fouesnant célèbre aujourd'hui via un petit musée.

Manoir de Squividan à Clohars-Fouesnant

Juillet1995. Sur l'une de ses dernières photographies, Madeleine Fié-Fieux est dans son jardin, coiffée d'un chapeau de paille. Le visage illuminé par un demi-sourire, elle semble se délecter de la douceur d'un souvenir lointain. Peut-être rêve-t-elle de cette année 1938, où elle posa pour Émile Simon (ci-dessus, son autoportrait). Elle avait quarante ans, l'oeil juvénile et le visage serein. Le peintre a tout saisi de ce moment, la riche couleur pourpre de la robe, la lumière impressionniste, l'abandon radieux de son sujet. Il a gardé en mémoire la qualité des soirées passées avec ce couple d'amis, Madeleine et Philippe. Dans ce portrait délicatement baptisé «Souvenir de Chopin», il met plus que de l'amitié... On y sent cette «communion totale entre celui qui peut peindre et celui qui pose», dira plus tard le modèle.

Murs couverts de tableaux

Cette fraternité artistique, partagée avec le docteur Philippe Fieux, amateur éclairé, a élu domicile, trente ans durant, dans le discret manoir de Squividan, à Clohars-Fouesnant. Une seule fenêtre du rez-de-chaussée reste ouverte à la curiosité du visiteur. Faute de mieux, ce modeste oeilleton aide à entrevoir ce que fut ce havre de paix et de bonheur. À travers le carreau, on devine le souvenir d'une existence huppée, histoire dont les cuivres ternis et le plafond mouluré écrivent le dernier paragraphe. Pour le reste de la demeure, il faut s'en remettre à des images, hélas caduques, d'une caverne musée aux murs couverts de tableaux. Cette profusion vertigineuse et presque pathologique trahissait la vérité de cette maison. Oui, celle-ci fut le théâtre de grands repas bourgeois, au terme desquels le vent éparpillait rires champagnisés et chants joyeux du piano. Oui, quelques bals ont égayé ici les nuits d'été de l'après-guerre, lorsque le domaine devint propriété des époux Fieux en 1947. Pourtant, à Squividan la paisible, seuls le travail et la discipline rythmaient le quotidien.

La lumière froide du nord

Le véritable maître des lieux était l'art, grande affaire à laquelle Émile Simon et Madeleine Fié-Fieux se soumirent avec passion. Si fête il y eut, ce fut celle de la lumière, des formes et de la matière. Arpentant le jardin, «oasis de verdure et de tranquillité», écumant les rivages et le patrimoine des environs pour y faire provision de visages, d'inspiration et d'atmosphère cornouaillaise, le duo déposait ensuite ses trésors immatériels dans l'atelier, au dernier étage de la maison. Un étage percé d'une grande verrière orientée au nord, pour profiter de l?éclat froid qu'aimaient tant ces deux créateurs insatiables, qui en éclaboussèrent des centaines de paysages, de portraits et de natures mortes. Ah, cette belle et fidèle lumière du nord. C'est peut-être à cette lueur fertile que Madeleine Fié-Fieux, couronnée de paille, souriait une dernière fois en cet été 1995.

________________________________________________________________________________________________

Émile Simon : Un peintre dans son cadre au manoir de Squividan à Clohars-Fouesnant

De toutes les régions de France, la Bretagne, depuis le milieu du XIXe siècle, a le plus fixé le regard des peintres», a souligné le conservateur du musée breton, Philippe Le Stum, lors de l'inauguration de la salle d'exposition du Manoir de Squividan, à Clohars-Fouesnant.

<b> Émile Simon.  Un peintre dans son cadre au manoir de Squividan.</b><br />L'atelier d'Émile Simon a été reconstitué à l'identique dans la salle d'exposition du manoir ouverte au public. Photo Delphine Tanguy

À partir des années 40, Madeleine Fié-Feux, la propriétaire des lieux, y a accueilli le peintre Émile Simon, son professeur aux Beaux-Arts de Nantes. Et jusqu'à la mort du peintre en 1976, ils vécurent et peignirent ensemble dans le cadre enchanteur du manoir et de son parc de 2,5 hectares.

Reconstitution de l'atelier de l'artiste


Les oeuvres de ce peintre «fidèle à la figuration» et qui peignait sur le motif, sans retouche, composent l'essentiel de la collection conservée dans le manoir qu'elle a légué au conseil général du Finistère, après sa mort en 1995, à condition de l'ouvrir au public. C'est aujourd'hui chose faite, puisqu'une salle d'exposition attenante à la maison de maître, qui date du XIXesiècle, présente une sélection d'une trentaine de tableaux, ainsi que la reconstitution de l'atelier de l'artiste où figure en bonne place son autoportrait. Une toile intitulée «Sur le départ» et exposée au salon des artistes français, en 1972, témoigne du "métier très sûr" d'Emile Simon. Des objets qui ont servi de modèles à certains tableaux, comme "Guidéa", une nature morte signée Madeleine Fié-Fieux représentant des poupées et une tête de roi mésopotamien contribuent à faire vivre l'esprit de cette maison de peintre.
.
Pratique Manoir de Squividan :  Émile Simon, peintre de la Bretagne, ouvert jusqu'au 30 septembre. Tarif:2,50 €, gratuit pour les moins de 25 ans. Tél.02.98.54.60.02
-
J'ai eu la chance d'être invitée au manoir de Squividan par Madeleine Fié-Fieux pour y prendre un thé et surtout pour y admirer les nombreux tableaux peints par elle-même ou Emile Simon. Quel bonheur !
.
Source : le Télégramme - 6 juin 2009
.

Date de création : 03/08/2010 @ 11:27
Dernière modification : 30/12/2014 @ 17:53
Catégorie :
Page lue 7949 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Archives

Archives ajoutées
2012-2014


Archives 2008-2012

Archives depuis la 
création du site
N'hésitez pas à les consulter
pour retrouver des articles 
avec photos et 
Vidéos 
 

Bagadoù articles 
2009-2013


La Forêt-Fouesnant 29

Découvrir La
Forêt-Fouesnant


Village pittoresque

Marina 
désenvasement



Horaires des marées 
et météo en direct
de Port-la-Forêt


Spectacles et animations
sur le site de l'office
du tourisme

Les nuits celtiques
au Théâtre de verdure
de Peniti

Actualités bretonnes

 2017-2018
Concours bagadoù 2018 à Brest

Programme 2018 
War'l leur

Vidéos d
Tristan Gloaguen Album 1

Vidéos de Tristan Gloaguen Album 2

Vidéos de Tristan Gloaguen Album 3
2017
Vidéos 2017 
War'l leur

Vidéos 2017 Cercles celtiques ThePerefrancois

  Vidéos
Tristan Gloaguen 
Avril-Mai 2017
 

Vidéos Tristan Gloaguen
Album 

Festivals 2017 en Finistère

Vidéos 2017
danses et Bagadoù

2016
Vidéos et photos bagad de Vannes à Bénodet août 2016

 Vidéos (12)
bagadoù et
chanteurs
2016


Résultats concours de la Saint-Loup à Guingamp - Eostiged ar Stangala sacré champion

Vidéos Dañs Excellañs
2016

Vidéos 2016 Albums 1-2-3 regroupés par
Tristan Gloaguen


Fête des Cerisiers 2016
La Forêt-Fouesnant

Fête des Pommiers 2016 Fouesnant 29170

2015
Fête des Pommiers 2015 Vidéo
à Fouesnant 29170

 Vidéo du Festival interceltique de Lorient 2015 (durée2h59)

War'l leur
Pérennisation du vestiaire
traditionnel de Bretagne

Kendal'ch Concours de costumes 2015 
Album photos de
Fred Harnois
 

Le Coin de l'artiste à Fouesnant 29170


Bagad Bro Landern et le cercle celtique 
Eskell an Elorn 
à 
New york
 
 
Festival Cornouaille 2015. Avec Miossec, Dan Ar Braz, Nolwen Korbel

Résultats et Vidéos de YouennPiper 2015
du 
Championnat des Bagadoù du 8 février 2015

Petit lexique 
du breton 
 

Menhirs fouesnantais

 Tous les articles ici

Toponymie : Fouesnant

Menhir de 7m30
19 tonnes

Relevage à l'ancienne à Plabennec
Une première mondiale


Un Cairn c'est quoi ?

Broderie des costumes

  Pascal Jaouen 
brodeur et styliste
 ouvre 
boutique à Quimper

 puceBroderie des costumes bretons
.

W3C CSS Skins Papinou © 2007 - Licence Creative Commons
^ Haut ^