Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Les articles du site

Fermer Antarctique

Fermer Aurores boréales

Fermer Dangers du nucléaire

Fermer Divers inclassables

Fermer Fouesnant en 2011

Fermer Fouesnant en 2012

Fermer Fouesnant en 2013

Fermer Fouesnant en 2014

Fermer Fouesnant en 2015

Fermer L'archipel : Centre...

Fermer Lavoirs de Pleuven

Fermer Papillons

Fermer Pardon grande Troménie

Fermer Traversées de la baie

Fermer la malle

Miel : l'impact sur la santé

Miel : bien plus qu’une affaire de goût

________________________________________________________________________________________________________________

En plus d’être délicieux, le miel est un produit « miracle », présentant de multiples vertus bénéfiques pour la santé. Le miel offre de nombreux bienfaits en usage interne et externe. Pour lutter contre toutes formes de fatigue (physique et intellectuelle), le miel est particulièrement recommandé. Consommé nature, il redonne tonus et vitalité. Cette qualité résulte de sa richesse en pollen. Le miel a également des propriétés laxatives, il prévient efficacement la constipation. Les bienfaits du miel dépendent de sa composition. Le miel d’acacia est par exemple un bon expectorant tandis que celui d’oranger purifie les voies urinaires. Le miel de lavande combat les problèmes respiratoires et celui de pin favorise le sommeil.

Le miel est également très utilisé en milieu médical du fait de ses vertus antimicrobiennes, antiseptiques et antibiotiques. Les spécificités du produit (richesse en propolis, densité...) lui confèrent des facultés antibactériennes et désinfectantes. Le miel est également un excellent produit de beauté. Les marques de cosmétiques l’utilisent, en particulier, la gelée royale, pour ses capacités revitalisantes et stimulantes. D’ailleurs, la gelée royale était très utilisée du temps des civilisations grecques et romaines. Les femmes de cette époque s’offraient des bains au lait et au miel pour avoir une peau douce et jeune.

Miel : une meilleure version du sucre

En consommant le sucre industriel présent dans notre alimentation, nous absorbons une quantité excessive de fructose. Selon Yves Rayssiguier, directeur de l’Institut National de Recherche Agronomique de Clermont-Ferrand, cette surconsommation est dangereuse pour la santé. Présent dans pratiquement tous les produits industrialisés sucrés, le fructose est responsable de l’obésité et de l’hypertension artérielle. Il nous expose également à des risques cardio-vasculaires. Le fructose est en effet un pro-oxydant. Cela veut dire qu’il aide les cellules à vieillir plus rapidement en développant au cœur de celles-ci les fameux radicaux libres responsables de nombreuses maladies liées à l’âge.

Présentant les mêmes apports gustatifs que le sucre industriel, le miel ne contient pas de mauvais fructose et préserve ainsi la santé. Au contraire, il est riche en nutriments antioxydants. Par ailleurs, le miel est plus sucrant que le sucre industriel. Agrémentant tisanes, tartines, gâteaux et autres gourmandises, il se consomme en toute sérénité. Sachez toutefois que le miel n’est pas sans danger pour les diabétiques. Ces derniers doivent bien s’informer avant de jouir des bienfaits du miel.

__________________________________________________________________________________________

Comment prendre le miel et en quelle quantité ?

-
      Quelle que soit sa variété, le miel est présenté le plus souvent dans des pots en verre, en carton paraffiné ou en matière plastique alimentaire, d'un poids habituel de 500 g ou d'1 kg. Il est toujours recommandable de consommer un miel dans l'année qui suit sa récolte, en sachant toutefois que, dans des conditions optimales (aux alentours de 15° C, à l'abri de l'air, de la lumière et de l'humidité), le miel se conserve parfaitement et garde toutes ses qualités pendant de très nombreux mois, voire quelques années. 

      A ce propos, nous vous signalons que la légère couche blanchâtre, qui apparaît parfois à la surface de certains miels, correspond à un phénomène naturel et normal (montée de minuscules bulles d'air qui se produit au cours de la cristallisation) et non à une fermentation comme vous pourriez le penser. Ne vous en inquiétez donc pas.

      Enfin, s'il vous arrive d'avoir un miel trop dur (en hiver par exemple), il vous suffit, pour le rendre plus fluide, de placer le pot quelques instants sur une source de chaleur douce (radiateur par exemple), ou encore de le réchauffer au bain-marie.

  1) Les façons de prendre le miel sont multiples, ce qui permet de ne pas s'en lasser. Voici les plus courantes :

   • Tel quel, soit tout seul par petites quantités (pas plus d'une cuillerée à café à la fois) que vous insaliverez
      bien avant de l'avaler, soit sur des tartines (beurrées ou non) de pain frais ou grillé selon vos goûts.

   • Dissous dans de l'eau ou des jus de fruits (orange, citron, pamplemousse, etc.) à température
      ambiante ou juste fraîche pour faciliter sa dissolution, ou encore dans une boisson chaude (mais pas trop
      pour protéger certains principes actifs thermolabiles) comme le lait, le thé, et autres infusions diverses
      avec lesquelles le miel se marie merveilleusement.

   • Mélangé à des aliments tels que yaourts, fromages blancs, fruits natures ou en salades, etc., ou en
      accompagnement de crêpes, gaufres et toute autre préparation culinaire qui s'y prête.

  
• Intégré dans la préparation de plats ou de pâtisseries.

  2) La dose à prendre est variable selon les personnes et les indications. On peut néanmoins considérer que les consommations minimales journalières d'entretien se situent autour :

    - de 40 g, soit une bonne cuillerée à soupe, chez un adulte sain ;
    - de 5 à 15 g, selon le poids et l'âge, chez le nourrisson et le jeune enfant ;

doses qui peuvent bien sûr être largement dépassées dans de très nombreuses circonstances.

Correspondances pondérales moyennes des cuillerées de miel

1 cuillerée à café rase de miel pèse environ   ..................................................      9 g    
1 cuillerée à café bombée de miel pèse environ   .............................................  16 g 
 

1 cuillerée à dessert rase de miel pèse environ   .............................................   18 g
1 cuillerée à dessert bombée de miel pèse environ   ......................................... 32 g

1 cuillerée à soupe rase de miel pèse environ   ...............................................    27 g
1 cuillerée à soupe bombée de miel pèse environ   ........................................    48 g

 

  En consultant ce tableau, il vous est très facile de prendre la quantité voulue, en sachant toutefois que la posologie du miel, qui est avant tout un aliment, n'est pas à un gramme près - en plus ou en moins - et qu'il vaut toujours mieux en prendre un peu plus qu'un peu moins.

  3) Le meilleur moment pour prendre le miel régulièrement, sans avoir à y penser, est le petit déjeuner (également le goûter pour les enfants), sans manquer une seule occasion, le reste du temps, de remplacer le sucre blanc (ou roux) par du miel chaque fois que cela s'y prête (boissons froides ou chaudes, accompagnement de desserts, etc.), cette façon de faire vous permettant de gagner sur deux tableaux : 
  - d'une part en diminuant la quantité de sucre blanc absorbée journellement, quantité qui est médicalement 
   reconnue aujourd'hui comme trop importante dans l'alimentation habituelle de notre société de consommation
   et néfaste pour la santé sur de nombreux plans (particulièrement cardio-vasculaire avec toutes les
   affections qui en découlent et qui représentent le plus fort taux de mortalité à l'heure actuelle) ; 
   - d'autre part, en intégrant le miel d'une façon simple dans votre régime alimentaire avec tous les bienfaits
   qu'il peut vous apporter et sans aucun des inconvénients du sucre blanc.

      Pour résumer, prenez donc quotidiennement l'équivalent d'une cuillerée à soupe bien bombée de miel que vous intégrerez dans vos menus en fonction de vos habitudes et de vos goûts. Votre santé, et encore plus celle de vos enfants, s'en trouvera grandement fortifiée ou améliorée. Si vous faites le calcul, cela ne représente qu'un peu plus d'un kilo de miel par mois. Reconnaissez qu'au prix - très modeste - de cet extraordinaire aliment naturel, ce n'est pas une grosse dépense eu égard à tous les bénéfices que vous pouvez en retirer. Alors, pensez à noter, dés maintenant, l'achat d'un kilo de miel dans votre prochaine liste de courses.

  4) Enfin, dans le cadre de certaines indications médicales, le miel est utilisé
par voie locale externe :

   • Sous forme de mellites, qui sont des médications officinales préparées par dissolution de miel, aussi peu
      odorant et coloré que possible, dans un liquide simple (eau le plus souvent) ou médicamenteux
      (généralement décoctés, infusés ou sucs de plantes).
      C'est la mellite de rose rouge (ou Miel rosat), inscrite au Codex, qui est encore utilisée parfois, soit
      pure, en attouchement, pour le traitement des
aphtes, soit associée à d'autres substances et utilisée alors
      en collutoires ou gargarismes contre les maux de gorge. En voici sa formule :

   Miel blanc   ..................................................   3 000 g 
   Alcool à 50°   ...............................................   2 500 g   
   Roses rouges récemment séchées  réduites en poudre

demi-fine   ....................   500 g

 

   • Tel quel, notamment pour le traitement des plaies cutanées et des brûlures. Utilisez alors de préférence
      un miel liquide que vous appliquerez, après un nettoyage soigneux des lésions, soit directement, soit sous
      forme de compresses bien imprégnées sur la région concernée, et que vous recouvrirez dans les deux cas
      d'un pansement sec, à raison d'une ou deux fois par jour selon les cas.


  
Quelles sont les vertus du miel ? 

   
Le miel pour vous nourrir


   Le miel pour vous guérir     

   Comment prendre le miel et en quelle quantité ?                  

  
Tout le monde peut-il prendre du miel ? (Miel et diabète)
    
  
Où trouver des miels de qualité ?

 

 Sources : www.feminimix.com/ - www.01sante.com/

-

Retour à la page d'accueil 


Date de création : 23/09/2010 @ 12:53
Dernière modification : 22/05/2012 @ 20:35
Catégorie :
Page lue 3895 fois

 

Texte à méditer :  

La vraie tragédie de la vie, c'est qu'on devient vieux trop tôt et sage trop tard.   


W3C CSS Skins Papinou © 2007 - Licence Creative Commons
^ Haut ^