Fouesnant (divers)

Sentier côtier de Beg-Meil à Fouesnant
20170 le 27 octobre 2014
Baignade des Otaries 28 décembre
2014 au Cap-Coz 
Les nouveaux billets de Jean-Yves Le Dréau  2014/2015
Chronique hebdo par 
Jean-Yves Le Dréau
Programme des Festivités à l'Archipel
 Magazines 
2013-2014
Actualités Office du Tourisme 2014
Les coordonnées 2013
Service Public
Programme à l'Archipel
Archipel des Glénan
Pardon 1 sept 2013
Nicolas Troussel 
un petit coup de rhum
Polder de 
Mousterlin 2013
Ronds-points
2009 à 2013
-2014
 Patrimoine  religieux du canton fouesnantais
Plaidoyer pour les arbres du pays fouesnantais 
Larbre girafe de Fouesnant

Chroniques

Fouesnant en 1914
 Les Révoltes du papier timbré et des
Bonnets rouges
1675
Histoire des ardoisières bretonnes
Les légendes entre
mythe et réalité
Parcours de vies 
de
 1917 à nos jours
Portraits de fouesnantais
Souvenirs...souvenirs
par Maryvonne/Jean-Marie
Assoc Foën Izella 
Annick LDouget 
Actualités 2013


Jadis en pays fouesnantais

 Faits divers il y a
cent ans
 La vie autrefois
 Littérature fouesnantaise
 La nostalgie de Beg-Meil
 Au bistrot chez Nédélec
 Évènements historiques
 Fouesnant entre
1807 et 2000

Menhirs fouesnantais

 Tous les articles ici
Toponymie : Fouesnant

Menhir de 7m30-19 tonnes - Relevage à l'ancienne à Plabennec
Une première mondiale

Un Cairn c'est quoi ?

D'hier à aujourd'hui

Hôtel de la Pointe
de Mousterlin

Cidrerie de Menez Brug
à Fouesnant

Cartes postales anciennes

DéfensePaysFouesnant

Les articles du site

Fermer Antarctique

Fermer Dangers du nucléaire

Fermer Divers inclassables

Fermer Fouesnant en 2011

Fermer Fouesnant en 2012

Fermer Fouesnant en 2013

Fermer L'archipel : Centre...

Fermer Lavoirs de Pleuven

Fermer Papillons

Fermer Pardon grande Troménie

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Quelques sites amis

Le site internet du journal Ouest-France
 
Voir le site
Beg-Meil
 
ici

SNSM Bro Foën


Chantier naval Henaff

Au Guilvinec

Mise à l'eau du chalutier
le "Lagon"

Le palais des évêques à Quimper

Le palais des évêques

_
Le Palais épiscopal était la résidence principale de l'évêque de Cornouaille (devenu depuis la Révolution évêque de Quimper et de Léon). Celui-ci était aussi seigneur de la ville close de Quimper. Les évêques successifs se sont attachés à agrandir, restaurer ou reconstruire le Palais, jusqu'au milieu du siècle dernier.
Accolé à la cathédrale Saint-Corentin, l'édifice comprend, selon un plan en équerre, deux ailes encadrant une tour d'escalier au décor Renaissance, élevée en 1507. L'aile longeant la rue du Roi Gradlon, par laquelle s'effectue l'entrée dans la cour du Musée, fut achevée en 1647. Celle bordant l'Odet, bâtie en 1776, fut remaniée en 1866. À la même époque on fit édifier, pour clore la cour, les éléments d'un cloître dans le goût néo-gothique.
_
La cuisine du palais des évêques
_
L'accueil du musée départemental breton est installé dans l'ancienne cuisine du Palais. Elle constitue une partie du rez-de-chaussée de l'aile construite en 1645 par l'architecte quimpérois Bertrand Moussin. Ce bâtiment fut édifié dans un style classique très sobre dont on retrouve d'autres exemples, plus modestes, dans la Cornouaille environnante (Locronan, Pont-l'Abbé...). Cette aile occupe l'emplacement de l'ancien Palais, construit au XVe siècle pour l'évêque Bertrand de Rosmadec et détruit en 1595 par un incendie, lors des guerres de la Ligue. Elle fut à son tour endommagée par un incendie en 1939, qui détruisit le décor lambrissé et les peintures des étages. La cuisine en revanche a conservé son état d'origine. Les structures culinaires sont regroupées dans la partie nord de la pièce : grande cheminée, four et chauffe-plats. Le puits permettait aux domestiques d'extraire de l'eau directement dans la cuisine. Dans le mur situé en face de la cheminée, les deux petites portes hautes permettaient autrefois d'accéder, par des escaliers, à l'office haute, dépendance de la cuisine.
Au XIXe siècle, cette grande pièce était divisée en de plus petits espaces dans lesquels se trouvaient notamment les chambres des domestiques.

Les anciens appartements de l'évêque
_
À l'étage du même bâtiment se trouvaient, aux XVIIe et XVIIIe siècles, les appartements de l'Évêque, avant que Monseigneur Conen de Saint-Luc ne les transfère dans les nouvelles salles lambrissées de l'aile sud, aménagées à la fin du XVIIIe siècle. Les murs étaient couverts de lambris de hauteur à trois registres, dans les panneaux desquels s'inscrivaient les portraits des évêques de Cornouaille, peints par le Vannetais Vincent Lhermitais en 1745. À la Révolution, le Palais épiscopal ayant été vendu comme bien national à un aubergiste, cette pièce fut transformée en salle de bal : les portraits des évêques furent alors recouverts par des toiles, peintes par François Valentin, représentant Apollon et les muses. Un incendie a détruit ce décor en 1939.

La salle des fresques
_
Cette pièce est celle qui a connu le plus de transformations au cours des deux derniers siècles. Elle possède un plafond " à la française ", composé de poutres sculptées et de solives moulurées, remontant à la construction du bâtiment au début du XVIe siècle. À cette époque semblent également remonter des graffitis au charbon de bois et un fragment de devise (aujourd'hui invisibles).
En 1989 fut mis au jour un important ensemble de décor peint à la détrempe sur enduit, que cachaient des lambris du siècle dernier. Remontant sans doute aux environs de 1700, ce décor en trompe-l'œil figure des lambris et divise les murs de la pièce en panneaux et registres séparés par des pilastres ioniques. Des éléments floraux forment des guirlandes et des bouquets. On ignore la fonction de cette pièce lorsque y fut exécuté ce décor, exceptionnel en Bretagne. Cette ornementation non religieuse fut semble-t-il recouverte dès le XVIIIe siècle lorsqu'y fut transférée la chapelle du Palais.

La tour de Rohan
_
Cette tour d'escalier est la partie la plus ancienne du bâtiment. Elle fut élevée en 1507 pour Claude de Rohan, évêque atteint de folie mais issu d'une famille puissante et appartenant à l'entourage du duc de Bretagne.
Extérieurement, la tour impressionne par sa verticalité et son élancement, effet renforcé par le décor flamboyant des fenêtres et de la cheminée. Elle est divisée en deux parties par de faux mâchicoulis portant un décor sculpté de mascarons, d'animaux et de feuillages. Les fenêtres sont ornées de galbes en accolades reposant sur des culots sculptés représentant, pour la plupart, les armes de l'évêque portées par un ange.
Les deux entrées du rez-de-chaussée desservaient deux vestibules : à droite, celui destiné au service, au sol couvert de simples dalles ; à gauche, l'entrée officielle, au carrelage soigné et pourvu d'un banc destiné aux visiteurs attendant d'être reçus par l'évêque.
La sobriété de l'espace intérieur de l'escalier contraste avec le faste extérieur de la tour. Seuls les paliers sont mis en valeur par des arcatures gothiques. L'escalier hélicoïdal s'achève par un somptueux lambris sculpté, en " palmier ".

L'escalier de Rohan
_
L'un des éléments décoratifs les plus importants du Palais est le couvrement en chêne de l'escalier à vis, remontant à l'achèvement de l'édifice en 1507. Cette charpente dite " palmier ", était peut-être peinte à l'origine. C'est un plafond circulaire dont les solives, rayonnantes, divisent la sablière en vingt-quatre parties. L'ensemble est soutenu, au centre, par une colonne torsadée ornée du symbole héraldique des Rohan (macles : losanges évidés) et de l'hermine de Bretagne. Le garde-corps en bois porte un décor en " plis de serviette ".
Ce palier permet d'accéder, grâce à un petit escalier à vis, à deux pièces hautes qui servaient, aux XVIIe et XVIIIe siècles, de salles des archives. ne peut les visiter en raison des contraintes de sécurité.

La suite de l'Évêque
_
Ces appartements furent aménagés à la fin du XVIIIe siècle. C'est en 1775-1776 que Monseigneur Conen de Saint-Luc ordonna la reconstruction de l'aile sud du Palais, qui datait du XVIe siècle. Les travaux, conduits par Eugène Bigot (père de l'architecte Joseph Bigot, restaurateur de l'édifice au siècle suivant, auteur des flèches de la cathédrale Saint-Corentin), furent exécutés dans un style très sobre, peu fréquent en Finistère mais alors en vogue dans le reste de la France. La façade sud, au-dessus de l'Odet, repose sur des arcades percées dans les remparts de la ville. Elle illustre parfaitement le classicisme de l'édifice, au décor presque absent et dont l'élévation est seulement rythmée par les ouvertures. Une plus grande ampleur a été donnée au premier étage, mis en valeur par un élégant garde-corps en fer forgé.
À l'intérieur, le premier et principal étage est aussi le plus richement décoré. Il s'organise en une suite de pièces lambrissées distribuées en enfilade. Chaque pièce présente un lambris à deux niveaux et un parquet très soigné, de type " Versailles ". Cet ensemble constituait, dès 1776, la suite principale du Palais et devait accueillir les appartements de l'évêque
_
_
_

Date de création : 03/01/2011 @ 21:10
Dernière modification : 28/04/2012 @ 18:40
Catégorie :
Page lue 723 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Divers à consulter

puce Distance entre les communes voisines de Fouesnant 
et les grandes villes

Prévisions météo à Fouesnant

puce Dates Fest-Noz
 
Table de multiplications facile

puce Les dessins de Nono

puce Les grains de sel du Télégramme


puceLe conjugueur

en français

Gif webmaster mini_puces 9611Gif webmaster mini_puces 9631puce Dictionnaire des noms des habitants de chaque ville en France  Exemples : Pont-l'Evêque : Pontépiscopiens   

 Toutes les photos présentées sur ce site sont la propriété intellectuelle de la webmaster. 
Toute utilisation frauduleuse du contenu photographique de ce site, sans autorisation expresse de l'auteur est formellement interdite 
(article L122-4 du Code de la Propriété Intellectuelle).

 
Archives depuis

 La création du site
N'hésitez pas à les consulter
pour retrouver des
articles
avec photos et Vidéos 
 
Bagadoù articles
2009-2013

Actualités bretonnes

2015
Saint-Loup 2015
L'incroyable succès 
du bagad de Vannes
Kafe War'l Leur 2015

Vidéos 2015 de 
Tristan Gloaguen

2014
Vidéos du Festival Interceltique 
de Lorient 
2014 

Cercle  Ar Vro Vigouden Photos spectacle à Peniti le 23 juillet 2014

 Festival de Cornouaille 
2014
 
à Quimper (photos du défilé à venir)

Fête des Pommiers 2014 à Fouesnant (Photos du défilé à venir)

Vidéo de PereFrancois Final du cercle de Spézet
à Peniti 2014


 Vidéo du défilé de
la Fête des Cerisiers à la Forêt-Fouesnant

 Vidéos de Tristan Gloaguen 2014
Vidéos YouennPiper 2014
Dañs Excellañs 2014 Résultats

Vidéos du bagad 
de Nantes
 Vidéos spectacle 
10 ans du Nautile
 
La Forêt-Fouesnant

Vidéo Kevrenn Alre Concert Athena
Auray
Sept 2013

 Vidéos de Tristan Gloaguen 2013(1)
Vidéos de Tristan Gloaguen 2013(2)
 Vidéos 2013 des mercredis de Péniti
 à la Forêt-Fouesnant
Vidéos FIL 2013

 Danse bretonne 
Évolution
qui fait débat

Vidéo Filets Bleus 
2013 à Concarneau
Festival de la 
Saint-Loup
 2013
Cornouaille 2013 
Défilé 
en direct FR3

Bagadoù résultats Championnat
Bagad Kemper
vainqueur à Lorient

 Festival Interceltique 
de Lorient
  2013
 Photos des canditates 
au titre de reines

 Fêtes et Évènements bretons en 2013
 Vidéos fête des 
Pommiers
 2013 
à Fouesnant  
Fête des Pommiers 2013 

Fête des Cerisiers 2013

Fête des Brodeuses
2013 
Aubade à la reine 
Anaïs Meur
Vidéos Antourtan
Gouel Ar Vugale 2013
Vannes. Le palmarès du
4e Tradi'deiz
 2013

Reine des Cerisiers 
2012-2013 
Énora Tudal

Cercle "Danserien Kemper"(vidéo) 
Dañs Excellañs
2013
Résultats

Petit lexique du breton

Calvaire Tronoën

  Calvaire de Tronoën
à St-Jean-Trolimon


Broderie des costumes

  Pascal Jaouen 
brodeur et styliste
 ouvre
boutique à Quimper

 puceBroderie des costumes bretons

.

La Forêt-Fouesnant

Découvrez ce Village pittoresque
Marina de Port-la-Forêt : désenvasement 2013
puce
Horaires des marées
et Météo en direct
de
Port-la-Forêt  
 
Spectacles et Animations année 2014 sur le site de
l'Office du Tourisme

Découvertes

Monuments historiques
à Quimper

 Le Frout, petit affluent de l'Odet à Quimper
L'Odet : rivière traversant
Quimper.
Où est la source?

Découvrez Bénodet
Lieux à visiter
Histoire de Concarneau
Une lueur pour 12 phares
Palais de l'Elysée:Histoire

Centenaires bretons

Place des Anciens dans la société

Découvrez des personnes d'exception ...
T
émoignages de centenaires du Pays fouesnantais

W3C CSS Skins Papinou © 2007 - Licence Creative Commons
^ Haut ^