Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Les articles du site

Fermer Antarctique

Fermer Aurores boréales

Fermer Dangers du nucléaire

Fermer Divers inclassables

Fermer Fouesnant en 2011

Fermer Fouesnant en 2012

Fermer Fouesnant en 2013

Fermer Fouesnant en 2014

Fermer Fouesnant en 2015

Fermer L'archipel : Centre...

Fermer Lavoirs de Pleuven

Fermer Papillons

Fermer Pardon grande Troménie

Fermer Traversées de la baie

Fermer la malle

Pêche : Les poissons dorment-ils ?

Les photographies sous-marines nous montrent toujours les poissons en pleine activité.
Ces animaux ne dorment-ils jamais?
 

Tous les animaux connaissent régulièrement l'alternance de phases d'activité intense et de phases dites de repos. Pendant le sommeil, les mouvements restent possibles. La vache, par exemple, dort les yeux ouverts en continuant à ruminer.
Les poissons se reposent aussi. Mais chez eux, le sommeil se manifeste différemment. Lorsqu'un poisson nage, on ne peut donc pas savoir s'il dort ou non.
Pourtant leur activité et leur vigilance sont moindres à certaines périodes.
.

.
Les plongeurs s'en aperçoivent et l'étude des poissons en aquarium en témoigne. Mais il n'y a pas de règle générale valable pour tous les poissons. Chacun récupère à sa manière. Certaines espèces restent difficiles à observer: savoir comment un thon, un espadon ou un maquereau dort relève de l'exploit. Par exemple, on a longtemps cru que les requins étaient toujours en mouvement pour pouvoir aspirer l'eau avec leur branchies et, ainsi, respirer. Mais cette théorie est remise en question car, ces dernières années, des plongeurs disent en avoir observé une espèce qui peut rester complètement immobile sur le fond des mers. Certains poissons se nourrissent en surface la nuit. Durant le jour, ils gagnent les eaux froides des profondeurs où leur métabolisme se ralentit. Les calionymes du lac Bear aux Etats-Unis, quant à eux, digèrent en surface où l'eau est plus chaude pendant la nuit, et mangent en profondeur le jour.
Un des poissons les plus curieux connus actuellement est le poisson-perroquet. La nuit venue, il sécrète une substance gélatineuse dont il s'enveloppe. Cet animal respire par deux ouvertures qui servent à l'aspiration et à l'évacuation de l'eau. C'est sa période de repos. Au matin, il déchire sa membrane et reprend ses pérégrinations au milieu des coraux. L'observation des espèces nous permettra peut-être d'en savoir plus dans quelques années mais elle se heurte à
un problème de taille : l'immensité des océans !

La nuit, le poisson-perroquet sécrète une substance gélatineuse dont il s'enveloppe.

 

Le sommeil est vital chez tous les animaux, aussi bien chez la mouche que chez le singe. Les poissons ne font pas exception. Cependant, chaque groupe animal a développé ses propres stratégies pour piquer un somme et se reposer.

Un état voisin du sommeil

En fait, il ne s’agit pas toujours réellement de sommeil, mais plutôt de période d’inactivité et de repos que l’on qualifie d’état voisin du sommeil.

Si les mesures effectuées à ce jour sur l’activité du cerveau, des muscles, du cœur ou des branchies des poissons ne révèlent aucune différence significative entre phase de repos et phase d’activité, les poissons sont tout de même moins réactifs aux stimulations du milieu pendant les phases de repos.

Comment « dorment » les poissons 

Les poissons s’immobilisent alors entre deux eaux, sur les fonds ou dans le sédiment, la nuit ou le jour, suivant qu’ils soient diurnes ou nocturnes. Certains mettent même leur pyjama en changeant de couleur ou en secrétant une enveloppe de mucus.

Donc oui, les poissons dorment, mais d’une façon différente de celle des mammifères. De plus, ils ne ferment les yeux ni ne rêvent. En effet, ils n’ont pas de paupières et aucun signe d’un état analogue au sommeil paradoxal, où se produisent les rêves, n’a été détecté chez ces organismes.

Source : www.futura-sciences.com/
.
Retour à la page d'accueil


Date de création : 30/09/2011 @ 20:18
Dernière modification : 12/02/2012 @ 18:54
Catégorie :
Page lue 2916 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 

Texte à méditer :  

La vraie tragédie de la vie, c'est qu'on devient vieux trop tôt et sage trop tard.   


W3C CSS Skins Papinou © 2007 - Licence Creative Commons
^ Haut ^